Rechercher

La méthodologie de projet une aide précieuse dans le travail de l'éducateur canin

Après un article sur le bilan comportemental et son importance, le rôle formateur et pédagogue de l’éducateur canin, continuons à découvrir, ce métier passionnant avec la notion de méthodologie.




La méthodologie de projet est une aide précieuse dans le métier de l’éducateur canin professionnel.


La méthodologie de projet est indispensable pour travailler efficacement.


En se servant d’une méthodologie de projet, l’éducateur canin maîtrise l’ensemble de son organisation, il a un plan !

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. »

La réflexion que l’on pose sur la méthodologie est un savoir technique qui témoigne de l’expertise, et du professionnalisme de l’éducateur canin.



La méthodologie de projet consiste à :


> Poser un diagnostic (bilan comportemental)

> Poser des constats.

> Dégager des problématiques.

> Mettre en place un objectif général qui répond à cette problématique.

> Mettre en place des objectifs intermédiaires, des objectifs opérationnels pour atteindre l’objectif général.

> Définir des actions (les cours).

> Définir des processus d'apprentissage

> Prévoir des outils (clicker, tug..)

> Élaborer des grilles d’évaluation (critères et indicateurs) pour évaluer les objectifs opérationnels

> Mettre en place un échéancier.

> Prévoir des moyens humains, matériels, budgétaires.

> Donner des perspectives et suite à donner.


Un exemple fictif et concret, très simplifié, de la mise en place d’une méthodologie de projet, avec Juno, un golden de 3 mois, dont les humains souhaite faire appel à un éducateur canin pour se faire accompagner dans les premiers mois.


Diagnostic : prise d'information, concerne intégralité du bilan comportemental (voir article sur l’ importance du bilan comportemental)


Constat : Suite au bilan comportemental de Juno, la seule véritable problématique de Juno est qu’il montre des mimiques (léchage de babines) et postures d’inconfort (corps près du sol), qu’il recule (comportent d’évitement) à chaque passage de voiture (environ 10 mètres).


Problématique : Juno est un chien qui va vivre au centre-ville, comment faire pour qu ‘il se sente mieux plus tard dans cet environnement ? problème à régler en priorité, car il y a un risque de sensibilisation, et la période de socialisation se termine bientôt !


Objectif général : Améliorer le bien-être de Juno et faire en sorte que Juno soit plus à aise en présence du passage de voiture


Objectifs intermédiaires :

> Désensibilisation aux voitures (proximité, vitesse, intensité ..)

> Développer de la confiance en soi.

> Développer une relation sécurisée avec son humain, qu’il soit un support social réel pour son chien.

> Améliorer la communication entre Juno et ses humains


Objectifs opérationnels


Désensibilisation


>Que Juno soit capable de prendre la friandise et jouer dans un parking (voiture à l’arrêt)

>Que Juno soit capable de prendre la friandise et jouer dans un parking (voiture qui se garent tranquillement)

>Que Juno soit capable de prendre la friandise et jouer dans des rues très peu passagère

>Que Juno soit capable de prendre la friandise et jouer dans des rues plus passagères

>Que Juno soit capable de prendre la friandise et jouer au centre-ville

>…………………..


Confiance en soi


> Répondre aux besoins de Juno.

> Les apprentissages se feront uniquement en R+.

> Valoriser Juno dans de nouveaux apprentissages liés aux sports canins (flair, mantrailling..)

>………………….


Développer une relation Secure


>Mettre en place des jeux de coopération avec son humain.

>Travailler uniquement avec le consentement de Juno

> ………………………


Amélioré la communication


Apporter des connaissances sur la communication canine aux humains de Juno afin de mieux repérer les situations compliquées pour pouvoir adapter ses gestes et postures


Actions proposées :


>Apprentissage du R+ pour humain (renforçateur, timing)

>Séances au parking du super marché, dans la rue de son domicile, et au centre-ville tôt le matin et à différentes heures de la journée.

>Initiation aux jeux de flair

>Initiation à l’agility urbain

>Lecture livres sur la communication canine

>Jeux sur les signaux d’inconfort

…….


Processus d’apprentissage : conditionnement classique, désensibilisation, habitation, renforcement positif, contre conditionnement (DRI..)


Outils : clicker, ses jouets préférés ( tug en peau de mouton,..-), sa nourriture préférée ( des oreilles de cochons..), un livre sur la communication canine


Évaluation (sous forme de grille, critère et indicateurs)


Critères :

> Augmentation des Interactions positives (jouer, manger)

> Diminution des signaux d’inconfort, comportement d’évitement.

Indicateurs : leur nombre (à définir), leurs fréquences (à définir)



Échéancier : de septembre à octobre, cours trois fois par semaine, exercices tous les jours avec durée progressive.


Moyens : Prévoir un budget de 150 euros, un harnais de bonne qualité, une laisse longue, des friandises que Juno adore, des nouveaux jouets, un livre sur la communication canine


Budget : 250 euros


Dans cet exemple, nous voyons l’importance de la méthodologie, ce processus pyramidale donne du sens au travail fourni, elle permet de répondre à des besoins individuel, elle permet une évaluation pertinente


la méthodologie de projet est pour moi nécessaire à toute problématique importante comme la réactivité (agressivité, hyper excitation, phobie, anxieté..), mais peut aussi être utilisée de façon plus light pour les apprentissages basiques comme la marche en laisse, le rappel, les sports canins ...


Quand vous contactez un éducateur canin, n’hésitez pas à le questionner sur sa méthodologie.


Propose-t-il un bilan (diagnostic) ? Quels sont ces objectifs ? Quelles actions va-t-il mettre en place pour les atteindre, ? Quels outils ou processus d’apprentissage, va-t-il mettre en place, Quels échéancier, Quels moyens ( humains, budget ..), comment évalue il la réussite des actions ?


Merci de prendre en compte qu’il existe d'autres pratiques, je ne détiens pas la vérité, continuez de vous informer, de croiser vos sources, de comparer et analyser vos données


Olivier comyn




38 vues0 commentaire